Le kéfir: une boisson étonnamment vivante!

Le kéfir, c'est quoi?

Il est important de distinguer deux catégories de kéfir :

  • Le kéfir de lait qui sert à ensemencer le lait et qui par fermentation lactique devient comme du yaourt à boire.
  • Le kéfir d’eau appelé aussi kéfir de fruits ou tibicos qui dévient une boisson désaltérante et légèrement pétillante.

Ici je n’aborderai que le kéfir d’eau et voici comment ça se présente :

Les grains de kéfir de fruits

Ces sont des petits grains plus ou moins gros d’aspect gélatineux et de couleur translucide voire opalescente. Bref, à vu d’œil cela ne paie pas de mine… mais ces grains grouillent de vie !

Ce sont des micro-organismes composés de levures et de bactéries vivant en symbiose et cette combinaison permet la fermentation en présence de sucre. A savoir que chaque tibicos est unique. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? Le microbiote intestinal ! Le microbiote intestinal est un ensemble de micro-organismes également composés entre autre de bactéries et de levures et chaque flore intestinale est unique comme une sorte d’empreinte digitale mais bactérienne.

Ainsi on appelle cet amalgame de grains un SCOBY : Symbiotic Colony of Bacteria and Yeast que l’on peut traduire par colonie symbiotique de bactéries et de levures. Le kombucha ainsi que le levain rentrent dans cette catégorie.

Le kéfir est donc une boisson fermentée.

Le kéfir, d’où ca vient ?

L’origine du kéfir est un peu floue. On attribue souvent la découverte du kéfir de fruits au médecin et naturaliste brésilien, Adolfo Lutz en 1899. Il en aurait trouvé dans l’eau de son figuier de Barbarie saturée en sucre. Mais je trouve également des informations qui montrent que les origines de ces grains proviendraient d’Asie: Tibet, Japon ou même de l’ancienne Perse. En somme, c’est une boisson encore bien mystérieuse qui a traversée les âges autant que les frontières. Ce qui est étonnant c’est que « jamais des grains de kéfir n’ont pu être fabriqués in vitro ». Tous les grains de kéfir viendraient donc soit de la même souche soit plusieurs souches auraient apparues dans plusieurs endroits du globe.

Quoiqu’il en soit c’est le Docteur Elie Metchnikoff (1845-1916), microbiologiste russe et prix Nobel de médecine, qui qualifia les grains de kéfir de probiotiques. Chaque kéfir étant unique les souches peuvent varier d’une boisson à l’autre mais les plus courantes restent  :

Comment se procurer des grains de kéfir?

Les grains de kéfir au contact du sucre se multiplient par division. Ils peuvent ainsi se reproduire presque à l’infini ! Les grains grossissent puis se divisent en petits grains qui eux mêmes vont grossir pour se diviser, etc… Concrètement, plus vous faites du kéfir, plus vous avez de grains.

Le kéfir vient en abondance et ce n’est pas quelque chose qui se vend mais qui se transmet volontiers. Si votre entourage n’en possède pas, il existe des groupes de partages de grains. J’aime beaucoup ce geste de partage et de générosité.

Tsibicos, le partage

Quels sont les bienfaits pour la santé ?

Grâce au processus de fermentation cette boisson est plus riche en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments et surtout en probiotiques. Cette boisson a donc de nombreuses vertus et elle est adaptée aussi bien en prévention qu’en curatif.

Voici quelques bienfaits :

Kéfir, une boisson santé
  • Rééquilibre la flore intestinale,
  • Agit favorablement sur l’humeur,
  • Améliore la digestion,
  • Diminue la constipation,
  • Booste le système immunitaire,
  • Renforce le système hormonal et nerveux,
  • Combat les inflammations,
  • Abaisse le cholestérol et la pression artérielle,
  • Bon pour la peau (eczéma, acné…), les ongles et les cheveux…

Boire du kéfir après la prise d’antibiotique ou d’anti-inflammatoire est idéal.

Prudence et contre-indication:

Prudence:

» Aux personnes ayant le syndrome de l’intestin irritable (SII) stabilisé. N’abusez pas de cette boisson. La moyenne pour un SII stabilisé serait entre 2 à 3 verres par semaine. Ecoutez-vous.

Déconseillé:

Le kéfir de fruit est une fermentation alcoolique et contient environ 1% d’alcool. Par mesure de précaution on le déconseille :

» Aux femmes enceintes et allaitantes.

» Aux jeunes enfants de moins de 4 ans.

» Aux alcooliques et aux anciens alcooliques.

» Aux personnes souffrant du foie.

Le kéfir est également déconseillé :

» Aux personnes atteintes d’un SII non stabilisé et surtout en pleine crise.

» Aux personnes souffrant de la maladie de Crohn.

» Aux personnes ayant un Candida (sucre).

Conseil:

Je vous conseille de commencer en douceur et d’y aller progressivement. En effet, au début le kéfir peut avoir un effet laxatif. Quoiqu’il en soit soyez attentif à votre corps, prenez le temps de ressentir les effets et adaptez-vous.

Ne pas dépasser 1 verre par jour.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille d’aller sur le site de Ni cru ni cuit.

Je vous écris bientôt un article sur « comment réaliser son kéfir de fruits ».

See you soon!

Nathalie

-♡-

Photographie: © Nathalie Octobon

Articles supplémentaires

Le cresson est un légume feuille d'hiver

Cresson, légume-feuille d ’hiver

Que ce soit cru ou cuit, j’aime le goût particulier et prononcé du cresson de fontaine appelé aussi cresson officinal (Nasturtium officinale)

2 réponses

  1. j’ai des grains de kefir fruit non transparents sont-ils vraiments des grains de kefir fruit ? pouvez-vous me repondre merci beaucoup

    1. Bonjour,
      les grains de kéfir de fruit en bonne santé sont généralement translucides ou plus ou moins opalescents. Néanmoins il se peut que les grains blanchissent un peu plus avec le sucre. Par contre si la couleur est marron ou jaune et que le grain est cassant, friable ou gluant, le grain est certainement malade. Normalement l’odeur est un bon indice! 😉
      Belle journée,
      Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *